Briser « le silence complice » et oser agir pour une société plus tolérante : Défis commun

La situation des Droits Humains fait l’objet d’un grand débat au Cameroun, depuis les dernières années il s’accentue avec la situation de la crise anglophone et la guerre dans la partie septentrionale du pays contre le groupe terroriste Boko Haram. Les minorités sexuelles et de genre présents sur l’ensemble du territoire national, sont souvent doublement victimes de violations et de violence en raison de leur singularité et de la vulnérabilité face au VIH.
Une fois de plus encore cette année, les organisations de la société civile de lutte contre le VIH et les IST et de défenses des droits des minorités sexuelles et de genre,tirent la sonnette d’alarme dans le rapport qui est publié en cette journée du 17 mai dédiée à la lutte contre l’homophobie, la biphobie et transphobie (IDAHOBIT). Le constat fait à l’issu de l’analyse des données collectées sur le terrain, par Humanity First Cameroon et Alternatives-Cameroun en collaboration avec d’autres organisations identitaires est sans équivoque : il faut briser ce « SILENCE COMPLICE » si l’on veut véritablement juguler le phénomène de violences et violations des droits des minorités sexuelles et de genre au Cameroun.
Bien au-delà de la posture d’activiste, il est important de reconnaître que, comparativement aux années précédentes, on assiste en 2019 à une baisse drastique des cas d’arrestation arbitraires. Nous souhaitons encourager notre Gouvernement d’avoir entendu le cri de détresse longtemps décrié dans nos précédents rapports, mais en même nous nous insurgeons contre les autres violations toujours sans cesse en hausse. En 2019, 1380 cas de violences ont été observés sur tout le territoire national, contre 1134 en 2018. Dans ce « champ de lutte », il est important de reconnaître de manière solennelle l’impact qu’ont les programmes et projets de lutte contre le VIH qui sont mis en oeuvre au Cameroun. Ils permettent de créer un environnement favorable à l’émancipation des minorités sexuelles et de genre.
Le respect des Droits de l’Homme est plus que jamais un des crédos de Humanity First Cameroon et Alternatives-Cameroun. C’est pour cela qu’ils qu’aucun effort ne sera ménagé afin cet idéal social et sociétal soit une réalité. Nous continuons de nourrir le secret espoir de vivre dans une société où la différence ne sera plus un problème et où, la notion « d’humanité » revêtira tout son « sens et sa puissance ».

A propos de Humanity First Cameroon. C’est une association camerounaise, basée à Yaoundé, de lutte contre les IST, le VIH/Sida, de promotion et de protection des droits humains dans leur intégralité qui travaille prioritairement pour les minorités sexuelles victimes d’exclusions sociales et discriminées sur la base de leur orientation sexuelle. Elle dispose d’un centre de santé sexuelle qui s’occupe prioritaires des minorités sexuelles.
Mail: humanityfirstcam@yahoo.fr
Site Web: http://www.humanityfirstcameroon.org
A propos d’Alternatives Cameroun. Créée en 2006 à Douala, Alternatives Cameroun est l’Association pour la Liberté, la Tolérance, l’Expression et le Respect des personnes de Nature Indigente ou Victimes d’Exclusions Sociales. Elle milite pour le respect des droits Humains, apporte du soutien et de l’assistance aux victimes de violences basées sur l’orientation sexuelle et /ou l’identité de genre. Elle intervient conjointement dans le domaine de santé, en gérant un centre médical communautaire qui assure des services d’accueil, d’écoute, d’information et de prise en charge du VIH, IST et hépatites.
Mail: alternatives.cameroun@gmail.com
Site Web : http://www.alternativescameroun.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s