Fondation de France / 2020

CONTEXTE

Dans la plupart des sociétés, les statuts des hommes et des femmes diffèrent et sont marqués par des rapports d’inégalité. La propagation du VIH s’en nourrit mais contribue également à les renforcer.

Les associations de lutte contre le sida ont aujourd’hui largement conscience de l’impact de ces inégalités sur les populations qu’elles accompagnent. Cependant, elles peinent encore parfois à tirer, à partir de constats généraux, des déclinaisons pratiques efficaces.

Ainsi, les femmes sont trop souvent considérées comme seules responsables de la prévention, du dépistage et de la divulgation du statut sérologique à leur entourage, de même que des soins à apporter à leurs enfants, conjoints ou parents malades. A l’inverse, les hommes demeurent toujours aussi éloignés des centres de dépistage et de prise en charge.

Par ailleurs, dans de nombreux pays, la norme hétérosexuelle entraîne encore souvent le rejet d’autres pratiques sexuelles ou d’autres identités (homosexuelles, bisexuelles, trans­genres rencontrant des obstacles différents selon qu’ils/elles sont femmes ou hommes…), repoussant davantage les personnes concernées hors des dispositifs de prévention et de soin.

OBJECTIFS

Réduire les inégalités dans les rapports sociaux, interroger et déconstruire les représentations sur les sexualités et la place de chacun(e), renforcer les capacités et l’autonomie des femmes, tout en favorisant la participation des hommes dans ces processus, sont par conséquent des objectifs cruciaux à atteindre si l’on veut lutter efficacement contre le sida et plus largement permettre une équité dans l’accès aux soins.

CALENDRIER DE L’APPEL À PROJETS

  • Dépôt des projets : jusqu’au 13 mai 2020
  • Présélection des projets : juin 2020
  • Décision communiquée par courrier : décembre 2020

LES INITIATIVES CONCERNEES

Axe 1 : soutenir des projets favorisant l’innovation dans l’approche genre

Axe 2 : renforcer et capitaliser l’expertise « Genre et VIH » des porteurs de projets

Le projet présenté pourra répondre à un axe ou aux deux axes simultanément.

QUI PEUT REPONDRE

L’appel à projets s’adresse aux associations et aux équipes soignantes, médicales et médico-sociales.

ZONES GEOGRAPHIQUES CIBLES

Départements français d’Outre-Mer: Mayotte, Antilles et Guyane exclusivement ;

Afrique subsaharienne francophone, soit les pays suivants : Bénin, Burkina-Faso, Burundi, Cameroun, Côte d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Ile Maurice, Madagascar, Mali, Niger, République du Congo, République Démocratique du Congo, République centrafricaine, Rwanda, Sénégal, Tchad et Togo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s